PROCÉDÉ

Les déchets marins

Le filet de pêche

Véritable menace pour les écosystèmes marins, le filet de pêche est la matière la plus utilisée pour la fabrication des produits Sauvage. A ce jour ce sont plus de 600 000 tonnes qui sont perdus chaque année en mer. On estime qu’un animal sur trois finit étouffé dans les mailles des filets perdus en mer.

Les plongeurs de l’association marseillaise Palana Environnement interviennent régulièrement en méditerranée pour récupérer ces filets dits « fantômes »  et libérer ainsi la faune de ces engins extrêmement dangereux pour leur évolution.
Ils sont les fournisseurs de Sauvage pour les produits éco-conçus en filet de pêche

Les voiles d’écoles de voile

La revalorisation des voiles existe déjà pour des voiles épaisses de voiliers mais aucune revalorisation n’existe pour les écoles de voile qui doivent renouveler leurs équipements régulièrement.

Sauvage s’est donc associé au Club de voile de Bormes (Var) afin de récupérer leurs voiles d’optimist et catamarans pour en faire de jolies pochettes.

Ce club est pour le moment le seul fournisseur de Sauvage pour les produits éco-conçus en voile.

Si vous aussi vous avez des voiles, n’hésitez pas à nous contacter

Plastiques, verres polis, bois recyclés…

Déchet prédominant dans nos océans, le plastique est un matériau que l’on retrouve également en abondance en méditerranée. On estime que l’équivalent d’un camion poubelle de plastique se déverse chaque minute dans nos mers et océans et qu’à l’horizon 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans nos océans.

C’est la raison pour laquelle, depuis début 2020, une partie des produits Sauvage est confectionnée via ces plastiques récoltés lors de collectes et ramassages organisés sur terre comme en mer par les associations locales de protection de l’environnement.

Mais également… Verres polis ramassés dans les Calanques et bois recyclés sont autant de matériaux que Sauvage intègre dans ses futures collections, limitant ainsi l’utilisation de matériaux neufs dans la confection de ses produits

plastique

La consigne

Parce que nous croyons en la valeur d’un produit usagé
Parce que nous sommes conscients que les goûts évoluent dans le temps
Parce que nous souhaitons créer une véritable économie circulaire
Parce que tous nos produits sont recyclables
Parce que nos collections évoluent sans cesse
Nos produits sont consignés à hauteur de 10% de leur prix d’achat

Mode d’Emploi:
1) Conservez précieusement votre consigne lors de votre premier achat
2) Suivez régulièrement l’arrivée de nouvelles créations sur notre boutique
3) Un nouveau produit vous plait? Prévenez-nous d’abord par mail puis renvoyez nous votre premier achat + votre consigne + un chèque à l’ordre de Sauvage Méditerranée (du montant du nouveau produit moins le montant de votre consigne)
4) Pensez à bien nous indiquer le nouveau produit qui vous intéresse et à nous laisser vos coordonnées (nom+prénom+adresse complète+ téléphone)
5) Nous vous envoyons votre nouveau produit et vous offrons les frais de livraison!
6) Nous recyclons votre premier achat et le réintégrons dans nos nouvelles collections 🙂

NB: Les consignes sont cumulables

Consigne

Payez en déchets!

C’est une grande première en France, et nous en sommes très fiers : Notre e-boutique vous donne le choix dès aujourd’hui de régler vos achats soit en euros, soit en bouchons en plastique que vous aurez ramassés sur les plages, en montagne, en pleine campagne, dans les rues, le long des cours d’eau… Ces derniers seront recyclés par nos soins dans notre atelier à Aix en Provence.
Pourquoi les bouchons ?
De taille et poids constant, composé en plastique recyclable (PEHD), facilement stockable et coloré, le bouchon en plastique figure dans le top 10 des déchets les plus ramassés sur les plages du monde
Exemples de prix de nos articles :
– Bracelets Sauvage en filet de pêche recyclé : 15 euros ou 500g de bouchons plastiques ramassés (équivalent 1/2 boîte à chaussure)
– Collier discret en verre poli par la mer Méditerranée et filet de pêche : 29 euros ou 1kg de bouchons plastique ramassés (équivalent 1 boîte à chaussure)
– Boucles d’oreilles en verre poli par la mer Méditerranée (puces ou créoles): 29 euros ou 1kg de bouchons plastique ramassés (équivalent 1 boîte à chaussure)
Conditions pour payer avec des déchets :
1) Ecrivez-nous dans l’onglet ‘contact’ pour nous prévenir du produit que vous souhaitez commander. Indiquez-nous vos coordonnées et envoyez une photo de vous entrain de ramasser les bouchons.
2) Venez nous déposer vos bouchons ou envoyez-les directement par La Poste à notre atelier situé à Aix en Provence
3) Récupérez directement votre article dans notre atelier ou recevez le dans votre boite aux lettres

(Nb : Les bouchons en plastique issus de la consommation personnelle ne sont pas acceptés)

bouchons

Fabrication

atelier

Atelier

Sauvage a inauguré son atelier à Aix-en-provence en mars 2018. Véritable lieu de réflexion, il a été confectionné à partir de matériaux recyclés, récupérés en partie sur les bords de route ou généreusement offerts par de petites entreprises locales.
Plastique, métal, verre, papier, compost, tout y est recyclé ou valorisé dans une optique de zéro déchet. Enfin l’énergie utilisée par Sauvage  est verte et durable grâce à notre fournisseur ekWateur.

Ethique

Réduire son impact, c’est repenser sa consommation. Sauvage veut s’opposer à l’économie du « toujours plus vite et toujours moins cher » ayant un effet désastreux sur l’environnement.
L’artisanat a donc une place essentielle dans la confection des produits, chacun d’entre eux étant entièrement réalisé à la main. La marque travaille également avec l’aide d’établissements locaux favorisant l’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés (ESAT) pour la confection des pochettes.